Olivier de Serres : Évolution de la science de l’agriculture

Trois conférences et un débat pour témoigner de l’impact de ses recherches sur l’évolution de l’agriculture en France et sur la science de l’agriculture, qui ne s’appelait pas encore l’agronomie. Penser l’agriculture et l’agronomie à la Renaissance a été tout le mérite d’Olivier de Serres, mort il y a quatre siècles. Son génie novateur fut d’associer dans sa réflexion :

  • les savoirs traditionnels et les expérimentations de terrain
  • les approches économiques , écologiques et sociétales
  • les dimensions esthétique et spirituelle dans son action d’honnête homme

Une telle approche de l’activité humaine est nécessaire aujourd’hui dans notre responsabilité collective pour la construction d’un avenir désirable.

L’année 2019 aura donc été marquée par une succession d’événements à caractère scientifique ou commémoratifs , voire festifs et musicaux en Ardèche , site du Pradel où Olivier de Serres a vécu et créé le célèbre Domaine et où il y est décédé en 1619; mais aussi à Lyon pour remémorer tous les travaux d’expérimentation et de diffusion liés à la Soie .

N’oublions pas aussi que le Roi avait confié à Olivier de Serres de planter 20 000 muriers dans les jardins des Tuileries pour encourager cette industrie. La manifestation de lancement dans le cadre du Salon International de l’agriculture a permis de regrouper l’ensemble de tous les partenaires de cette grande année de commémoration , dont l’Académie d’agriculture de France qui a accordé son Haut patronage à cette année commémorative.

Laisser un commentaire